La dépression hivernale : un trouble qui touche de nombreux Français

La dépression hivernale : un trouble qui touche de nombreux Français

Connue aussi sous l’appellation de trouble affectif saisonnier, la dépression hivernale touche beaucoup d’Européens. Plus de 10% de la population française sont victimes de ce trouble pendant l’hiver. Afin de prévenir ou de traiter la « déprime saisonnière », il convient de s’informer davantage sur ce mal.

Comment reconnaître une dépression hivernale ?

Plusieurs symptômes montrent qu’un individu souffre de dépression saisonnière. Il va de soi que la tristesse continue est le premier signe de cette maladie passagère. Mais, on peut aussi citer l’irritabilité et la difficulté à se concentrer. La prise de poids et la sensation de jambes lourdes sont en outre classées comme étant des manifestations. Les souffrants les plus vulnérables entrent dans un état de somnolence permanente durant la journée. Par contre, ils n’arrivent pas à s’endormir pendant la nuit.

Selon les médecins, le manque d’exposition à la lumière naturelle est la principale cause de la dépression hivernale. En hiver, les rayons solaires parcourent quelques milliers de kilomètres de plus pour atteindre la terre. À cause de cela, ils transmettent moins d’énergie d’où la chute des températures. Une baisse de luminosité est également constatée et cela affecte l’horloge biologique des êtres humains.

Afin de pallier le manque de lumière, il est nécessaire de suivre une cure de luminothérapie. Cette thérapie donne des résultats rapides et permet à chacun de retrouver son bien-être.

La luminothérapie : un traitement efficace

La luminothérapie est une branche de la photothérapie. Elle consiste à s’exposer à une lumière artificielle blanche. Ce traitement permet de réduire les crises d’insomnie chez une personne atteinte de dépression hivernale. L’usage d’un simulateur d’aube est nécessaire pour se soigner. Cet équipement est en effet utilisé pour réguler son rythme circadien et sert donc à traiter les troubles du sommeil.

Même si aller dans un centre spécialisé est recommandé pour un traitement efficace et rapide, on peut éventuellement acquérir un appareil de luminothérapie. Ainsi, on peut tout à fait prévenir les symptômes liés à la déprime hivernale sans se déplacer. Pour acheter ce genre de dispositifs, il faut préalablement demander conseil à son médecin. Par la suite, il ne reste plus qu’à faire ses courses en ligne. Afin de dénicher des produits ayant un bon rapport qualité-prix, il vaut mieux consulter un comparatif de réveil simulateur d’aube. Le modèle choisi sera livré dans les plus brefs délais. Il sera conforme à la description et aux illustrations et fonctionnera parfaitement. À certaines périodes de l’année, les acheteurs peuvent également obtenir des rabais.

Le Nuad Bo-Rarn ou le massage traditionnel thaïlandais

Le massage traditionnel Nuad Bo-Rarn est une thérapie qui repose sur la liaison existante entre le corps et ses nombreuses lignes d’énergie. Son but est celui d’atteindre l’harmonie du corps avec l’esprit. Il se décline en trois manières de procéder dont deux s’opèrent sur les muscles et les doigts.

Le pétrissage des muscles favorise la relaxation et la suppression des tensions musculaires. Ceci a pour objectif d’assouplir les muscles raides et tendus, après une dure ou longue journée de travail.
Pour ce qui est de la digitopuncture, le praticien presse des points précis sur le corps pour rétablir l’équilibre de notre énergie vitale. C’est-à-dire pour rétablir notre Qi, qui est une force autour de nous. Les étirements (différentes positions) inspirés du yoga permettent de remettre notre corps dans l’ordre par le biais d’un travail sur les articulations et les manipulations sur l’ensemble du squelette.

Le Nuad Bo-Rarn vise à rétablir l’équilibre de l’énergie sur les « dix sen » ou les dix lignes d’énergies existants dans le corps. Une fois les énergies débloquées et les toxines éliminées, les muscles ne seront plus tendus et le corps sentira un apaisement ou une légèreté agréable. Tant que le corps est en bon état, autrement dit, il n’est pas assujetti au stress, l’esprit n’en sera pas moins et cet équilibre est l’effet recherché. Mise à part la détente physique et morale, cette thérapie agit aussi au niveau de l’articulation. Les muscles assouplis permettent une mobilité fluide des articulations et ralentissent la rigidité suscitée par le vieillissement. Le massage thaï accroît également la capacité naturelle à l’auto-guérison qui s’abrite en soi. Cette auto-guérison définit le terme d’homéostasie. A la grande différence des massages d’antan, celui du thaïlandais est régi par une déontologie.  Nuad Bo-Rarn se fait sur une personne vêtue; elle sera allongée et la séance commence par les pieds en montant progressivement à la tête.